Forum des éducateurs spécialisés

Bienvenue à tous
Forum des éducateurs spécialisés

Forum pour l'éducateur spécialisé (Handicap, Rue, Adolescent, Maladie mentale, Exclusion, secteur médico-social, pédagogie, projet individualisé)

D'ici quelques semaines ce forum sera fermé mais nous avons créé une nouvelle plateforme d'échange:
http://educ-spe.ning.com/

    TFE sur les comportements violents des personnes à handicap mental

    Partagez
    avatar
    Mel016
    Nouveau
    Nouveau

    Féminin Nombre de messages : 1
    Localisation : Charleroi
    Emploi : Etudiante Educatrice spécialisée
    Humeur : /
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 13/03/2010

    normal TFE sur les comportements violents des personnes à handicap mental

    Message par Mel016 le Sam 13 Mar 2010 - 9:47

    Bonjour ,
    Je suis étudiante de troisieme année éducateur spécialisé. et je fais mon tfe sur les comportements violent des personnes handicapées mentaux. Si vous avez des documents qui pourrez m'aider , c'est le bienvenu :p
    avatar
    sérénité
    Nouveau
    Nouveau

    Féminin Nombre de messages : 1
    Localisation : paris
    Emploi : au foyer
    Humeur : /
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 03/05/2010

    normal cca

    Message par sérénité le Lun 3 Mai 2010 - 10:39

    Bonjour,

    Mon fils de 18 ans est légèrement handicapé et en UPI lycée. Ce légèrement est très difficile à vivre pour lui parce qu'il ne se reconnait pas dans les handicaps qu'il côtoie régulièrement dans sa classe et qu'il s'efforce de se faire accepter auprès des jeunes sans problèmes de handicap, avec difficulté parce qu'il a besoin d'être coatché dans la vie de tous les jours et n'est pas entièrement autonome, par exemple pour compter quand il doit faire un achat. A la maison ça va mais depuis le début de l'adolescence il craque de temps à autre, mettons 3 ou 4 fois par an : insultes auprès de ses parents, cris, coups de pieds dans sa porte qui n'a plus quasiment de chambranle. Nous avons appelé, sur les conseils de son psy, deux fois le médecin urgentiste, qui lui a simplement parlé et la crise s'est arrêtée. Il a recommencé 2 OU 3 fois, mais a craint que nous téléphonions à nouveau et s'est arrêté tout seul. A chaque fois, il nous faut reprendre les relations petit à petit, parler doucement, essayer de ne pas être dans l'émotion surtout.
    C'est difficile car on se sent "poire" mais il faut lui tendre des perches pour renouer le contact, ce qui est essentiel pour qu'il ne s'enferme pas dans sa colère. La dernière fois, nous étions en vacances et quand le lendemain il était calme mais sombre et je pense honteux, je lui ai proposé d'aller au cinéma à une vingtaine de kilomètres du village où nous étions, ce qui supposait une grande marche aller et retour. Il
    a accepté et ça a été l'occasion de lui parler dans le calme de cette violence qui était sortie. Simplement lui dire que ça n'était pas acceptable et lui rappeler le processus qui s'était engagé (en général une simple frustration au départ ). Tout cela pour vous dire que l'essentiel dans ces crises de violence est pour moi : d'abord le laisser crier et ne pas craindre d'appeler un tiers si la crise se prolonge. Ne pas montrer d'émotion particulière, ni peur ni honte surtout (tant pis pour les voisins), ne pas lui renvoyer notre angoisse, il est lui-même en pleine crise, ce nest pas la peine de renforcer. Ensuite, tous les moyens sont bons pour reprendre contact dans le calme, il faut absolument restaurer le lien, sachant que ces a dolescents vivent dans le présent et qu'une fois le lien rétabli pour eux c'est terminé, ils sont passés à autre chose. Ensuite, le calme revenu et sans précipitation, revenir brièvement sur ce qui s'est passé et suggérer que s'il ne parvient pas à s'empêche lui-même de retomber dans la violence, il est nécessaire qu'il trouve une solution et se fasse aider par un professionnel.
    avatar
    mickeydu86
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1838
    Age : 62
    Localisation : nouaillé maupertuis dans la vienne
    Emploi : chômeur spécialisée
    Humeur : adieu l'été, bonjour l'hiver. fait bon rester sous la couette quand on est en dehors du "RYTHME"
    Réputation : 90
    Date d'inscription : 22/10/2008

    normal Re: TFE sur les comportements violents des personnes à handicap mental

    Message par mickeydu86 le Mar 4 Mai 2010 - 21:12

    merci sérénité. on voit que vous en avez beaucoup dans la manière dont vous abordez le sujet des difficultés comportementales auxquelles vous êtes parfois confrontés.
    pour mieux comprendre les situations que vous décrivez, il faudrait les resituer dans leur contexte événementiel, car, c'est sans doute un moyen de communication (inadapté) pour dire un mal être, une souffrance émotionelle, une douleur physique, ou tout simplement en réponse à une frustration; c'est en abordant ce comportement comme moyen de communication que vous pourrez adapter vos réponses

    cependant on est très loin du sujet de la violence des personnes avec handicap mentaux soulevé par MELO16.
    dans quel contexte cette violence: institutionnelle, familiale, sociale, relationnelle,
    s'agit-il vraiment de violence, qu'est ce que la violence? est elle verbale, physique, les 2 contre soi même, contre les femmes, les plus faibles, un bouc émissaire quel est son but? etc
    SERENITE et MELOà cette adresse vous trouverez un post de présentation des nouveaux membres. http://educ-spe.forums1.net/presentation-des-membres-f3/
    on demande aux étudiants de commencer par se présenter avent de demander de l'aide. Il est important que les mamans le fassent aussi, ça nous permet d'échanger plus facilement et plus concrètement, quant on sait un peu quelque chose de notre correspondant

    Contenu sponsorisé

    normal Re: TFE sur les comportements violents des personnes à handicap mental

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 25 Sep 2017 - 7:57