Forum des éducateurs spécialisés

Bienvenue à tous
Forum des éducateurs spécialisés

Forum pour l'éducateur spécialisé (Handicap, Rue, Adolescent, Maladie mentale, Exclusion, secteur médico-social, pédagogie, projet individualisé)

D'ici quelques semaines ce forum sera fermé mais nous avons créé une nouvelle plateforme d'échange:
http://educ-spe.ning.com/

    DPP et MEMOIRE

    Partagez
    avatar
    leia
    Nouveau enthousiaste
    Nouveau enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 10
    Localisation : seine saint denis
    Emploi : élève éduc
    Humeur : Le rythme saccadée de la formation a bien repris, YOUPI....
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 27/04/2010

    normal DPP et MEMOIRE

    Message par leia le Ven 10 Sep 2010 - 14:18

    Bonjour à tous,
    Voilà j'entame mon stage long en dernière année dans un eds. Donc beaucoup de taf. En fait je suis déjà venue auprès de vous pour essayer de m'éclairer concernant le dpp, qui n'est pas chose aisée vu qu el'école n'est elle meme pas au claire, bref.

    J'apprécierai que l'on me porpose des pistes de recherches de livres articles ou autres documentation concernant mon sujet qui s'intitule pour l'instant :"la recherche du lien affectif de l'usager qui remet en question la distance dan sla relation éducative".

    Bien évidemment cet intitulé n'est pas figé, d'autres part je m'accentue plus vers les notions de carences affectives et relationnelles.

    Et jepense continuer dans un même contexte pour mon mémoire mais ça je me laisse le premier mois d'observation pour y réfléchir.

    J sorry Je suis désolée d'avance si j'ai omis de faire une autre présentation ou juste car je reviens vers ce site au bout de quelques mois, mais cette deuxième année n'a pas été franchement facile...et pour d'autres je pense, bref... Rolling Eyes

    Je vous remercie d'avance pour votre aide et souhaite beaucoup de courage pour toutes les personnes en formation quelle qu'elle soit.... Very Happy
    avatar
    mickeydu86
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1838
    Age : 62
    Localisation : nouaillé maupertuis dans la vienne
    Emploi : chômeur spécialisée
    Humeur : adieu l'été, bonjour l'hiver. fait bon rester sous la couette quand on est en dehors du "RYTHME"
    Réputation : 90
    Date d'inscription : 22/10/2008

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par mickeydu86 le Sam 11 Sep 2010 - 13:44

    salut léia

    content de te voir revenir sur le fofo

    si je comprends bien ton sujet
    "la recherche du lien affectif de l'usager qui remet en question la distance dan sla relation éducative".
    , tu as rencontré ceratains jeunes hommes (et peut-être des moins jeunes , quid des "mâles" de l'équipe?) qui voient en toi plutôt une copine potentielle, plutôt qu'une éducatrice avérée?

    cette reformulation bien que limite correspond t-elle au sujet?

    je pose la question, par ce que à la lecture, le sens ne m'apparaît pas évident.

    si c'est le cas quelle est la problémartique que tu souhaites traiter et de quelle point de vue? celui de l'éducatrice qui doit imposer et maintenir une distance lui permettant d'occuper pleinement sa place ou celle de l'usager qui n'occupe sa place que dans un système particulier et restreint et qui voudrait en sortir pour être dans une relation d'égal à égal permettant une rlation différente et plus personnelle?
    avatar
    leia
    Nouveau enthousiaste
    Nouveau enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 10
    Localisation : seine saint denis
    Emploi : élève éduc
    Humeur : Le rythme saccadée de la formation a bien repris, YOUPI....
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 27/04/2010

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par leia le Mar 14 Sep 2010 - 14:46

    Bonjour, oui alors en effet j'ai rencontré ce genre de choses avec certaines jeunes. Mais ce n'est pas vraiment ce qui me travaille. En fait ma grande question c'est comment je fais pour travailler avec un usager quand lui ne voit en moi qu'un lien affectif potentiel. Comment je peux tenir/travailler ma posture professionnelle.
    Cette question je me la suis posée après avoir écris ma situation qui concerne une jeune femme en situation de handicap avec laquelle j'ai eu une relation assez particulière et difficile, elle m'a parlé en me frappant en m'insultant, je tentais tant bien que mal à rappeler certaines choses comme éventuellement elle pouvait parler sans passer par les coups...

    Je sais pas si ça éclaircie vraiment et peut être que finalment je rejoins ce que tu dis, je sais pas trop.
    Les 2 ça pourrait être pas mal mais peut être cela complqiuerait les choses???
    avatar
    chervalin
    Membre actif
    Membre actif

    Masculin Nombre de messages : 183
    Localisation : Haute Savoie
    Emploi : Educateur spécialise, médiateur,
    Humeur : calme
    blog: http://lesdesnoueurs.over-blog.com
    Réputation : 8
    Date d'inscription : 19/07/2010

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par chervalin le Mar 14 Sep 2010 - 20:17

    lorsque l'on entre dans le doute dans l'interrogation, dans l'interpellation d'autres savoirs c'est qu'on est dans une posture éducative très constructive et très encourageante pour l'avenir.
    Restes dans cette spirale et tu réussiras dans l'éducation.
    Lorsque l'on est en difficulté dans une relation affective il est important de revenir aux textes notament le projet personnalisé. Surtout ne pas chercher à vouloir contrôler la situation seule et mobiliser l'équipe pluridiscipkinaire.
    Je lis en ce moment un bouquin de Fustier et Cartry "l'éduc et le psy" chez Dunod.
    C'est un bouquin récent qui propose une réflexion sur le thème que tu proposes.
    Bon courage
    avatar
    leia
    Nouveau enthousiaste
    Nouveau enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 10
    Localisation : seine saint denis
    Emploi : élève éduc
    Humeur : Le rythme saccadée de la formation a bien repris, YOUPI....
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 27/04/2010

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par leia le Mar 14 Sep 2010 - 21:56

    Alors en fait j'ai légèrement évolué depuis le moment ou j'ai répondu et ce soir, mais je pense que ça reste toujours dans le même cadre.

    Ce serait la complexité du travail éducatif, pour moi : la difficulté d'entrer en relation avec l'autre, à comprendre les différents troubles de comportements associés à des pathologies (pour les personnes en situation de handicap dans mon exemple).

    Cela se basera sur 2 situations dans lesquelles j'ai eu quelque mal à communiquer soit tout au long ou de façon irrégulière.

    Là j'essaie définir un peu plus mon sujet pour m'éviter d'aller dans tout les sens... tongue!!!

    Si je ne me trompe pas je suis bien dans le contexte de ma pratique professionnelle et dans son/mon questionnement.

    avatar
    mickeydu86
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1838
    Age : 62
    Localisation : nouaillé maupertuis dans la vienne
    Emploi : chômeur spécialisée
    Humeur : adieu l'été, bonjour l'hiver. fait bon rester sous la couette quand on est en dehors du "RYTHME"
    Réputation : 90
    Date d'inscription : 22/10/2008

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par mickeydu86 le Mer 15 Sep 2010 - 20:08

    en fait ton sujet serait; pourquoi une personne avec handicap mental met en place un mode relationnel et affectif inadapté comme moyen d'expression de ses ressentis émotionnels(parce que tu présupposes que sa violence est un moyen de communiquer ses sentiments et que ses sentiments seraient plutôt positif, en gros elle t'apprécie, mais te tape pour te le montrer)

    tu en penses quoi

    ce qui n'a plus rien à voir avec mon interprétation précédente, comme quoi les éclaircissements ça fait pas de mal

    continuons à éclaircir ensemble, ça me plait bien
    avatar
    leia
    Nouveau enthousiaste
    Nouveau enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 10
    Localisation : seine saint denis
    Emploi : élève éduc
    Humeur : Le rythme saccadée de la formation a bien repris, YOUPI....
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 27/04/2010

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par leia le Mer 15 Sep 2010 - 20:31

    Non, je ne suppose rien du sens de ses actes est ce qu'elle m'apprécie ou pas, je pense qu'il est arrivé que je l'ennuie royalement pour rester correcte et que d'autres fois je l'intéressait un peu plus.

    Je crois qu'il faut parler de soi et pour le coup mes soucis ont été de ne pas savoir quoi faire avec certaines personnes, 1) ne connaissant pas bien le handicap, 2) parce que les situations se déroulent tellement vite que du coup je réagis sur l'instant.

    Alors, ensuite avec le recul, du calme, l'équipe et seule je me disais, mais ça va pas du tout, ta réaction n'a pas été adaptée, il m'est quand même arrivée de dire le contraire mais bon.

    Je traiterais mon dpp sur les personnes en situation de handicap et les adolescentes, pour le coup on retrouve, "je retrouve", ce genre d'attitude différente mais là.

    Ce serait la rencontre qui ne se fait pas avec l'usager...

    (oui et moi ça m'aide dans ma réflexion et ciblage d'un sujet clair et net...Merci)
    avatar
    mickeydu86
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1838
    Age : 62
    Localisation : nouaillé maupertuis dans la vienne
    Emploi : chômeur spécialisée
    Humeur : adieu l'été, bonjour l'hiver. fait bon rester sous la couette quand on est en dehors du "RYTHME"
    Réputation : 90
    Date d'inscription : 22/10/2008

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par mickeydu86 le Mer 15 Sep 2010 - 22:30

    au départ ton sujet c'était
    "la recherche du lien affectif de l'usager qui remet en question la distance dan sla relation éducative"
    et là tu nous dit
    mes soucis ont été de ne pas savoir quoi faire avec certaines personnes, 1) ne connaissant pas bien le handicap, 2) parce que les situations se déroulent tellement vite que du coup je réagis sur l'instant.

    le sujet serait donc: quelles stratégies éducatives mettre en place quand je me trouve dans des situations où je n'arrive pas à créer le lien ou quand le lien qui se crée ne me satisfait pas

    est-ce bien ça?

    quand tu réagis à l'instant, comment est-ce que tu réagis? (avec ta t^te, avec ton coeur, avec tes tripes?) en tant que personne ou en tant que professionnel? dans l'affect? impulsivement ou de manière réfléchie? dans la peur ou sereinement?

    ce qui serait intéressant, c'est que tu nous livre ta situation et ton analys (entre autre sur comment tu te vois occuper ta place et sur comment l'équipe te voit l'occuper
    avatar
    chervalin
    Membre actif
    Membre actif

    Masculin Nombre de messages : 183
    Localisation : Haute Savoie
    Emploi : Educateur spécialise, médiateur,
    Humeur : calme
    blog: http://lesdesnoueurs.over-blog.com
    Réputation : 8
    Date d'inscription : 19/07/2010

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par chervalin le Jeu 16 Sep 2010 - 18:52

    Je pense que tu fais déjà ce qui est logique.
    Intervenir, car dans un premier temps, tu ne peux pas vraiment connaître quels sont les stratégies conscientes ou inconscientes qui mobilisent les réactions de cette personne.
    Et ensuite prendre le recul seule ou avec l'équipe dis tu, tu pourrais ajouter avec l'équipe pluridisciplinaire.

    En fait, j'ai envie de te dire d'éviter que s'installe un sentiment qui est proche de la culpabilité et qui viendrait faire frein.
    Comme s'interdire de faire,jusqu'à rester immobile, fixé dans un rôle de spectateur ou différament dit d'observateur.
    Il faut effectivement intervenir en sachant que nous ne pouvons pas tout maîtriser et donc, parfois se planter.
    La navette entre apprentissages théoriques et confrontations sur le terrain va progressivement diminuer les interventions que tu penses inadaptées.
    Pourtant, ce n'est pas si certain que ça que ton intervention ne soit pas la bonne. C'est ça qui est agaçant et enrichissant dans le même temps.
    avatar
    leia
    Nouveau enthousiaste
    Nouveau enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 10
    Localisation : seine saint denis
    Emploi : élève éduc
    Humeur : Le rythme saccadée de la formation a bien repris, YOUPI....
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 27/04/2010

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par leia le Sam 2 Oct 2010 - 13:14

    Bonjour, alors j'ai encore évoluer sur ce thème mais je suis finalement arrivée à qqchose qui me questionne réellement et dont j'ai envie de parler.
    LA NON RENCONTRE
    J'ai bien sûre quelques situations pour illustrer mais ma difficulté est de trouver des ouvrages ou l'on parle de ce thème.
    Quelqu'un aurait il des pistes de documentation, livre ou magazine ou site encore qui puisse me servir de manière théorique?
    Merci d'avance pour votre aide
    avatar
    mickeydu86
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1838
    Age : 62
    Localisation : nouaillé maupertuis dans la vienne
    Emploi : chômeur spécialisée
    Humeur : adieu l'été, bonjour l'hiver. fait bon rester sous la couette quand on est en dehors du "RYTHME"
    Réputation : 90
    Date d'inscription : 22/10/2008

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par mickeydu86 le Dim 3 Oct 2010 - 21:51

    Je ne sais pas si il y a de la littérature sur le sujet, mais ce thème devrait être abordé plus souvent.
    dans notre pratique on est dans la quasi obligation d'aboutir à une relation , or il est des situations où elle n'est soit carrément pas possible (et quand il n'y a personne pour prendre le relais faut y aller quand même, mais pour faire quoi?) soit essentiellement conflictuelle (voire destructrice) sans parler du questionnement quant à sa pratique et ses compétences professionnelles,
    ça c'est du sujet;
    tiens nous au courant de tes apports théoriques
    avatar
    leia
    Nouveau enthousiaste
    Nouveau enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 10
    Localisation : seine saint denis
    Emploi : élève éduc
    Humeur : Le rythme saccadée de la formation a bien repris, YOUPI....
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 27/04/2010

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par leia le Lun 4 Oct 2010 - 15:54

    oui pas de souci merci encore
    avatar
    chervalin
    Membre actif
    Membre actif

    Masculin Nombre de messages : 183
    Localisation : Haute Savoie
    Emploi : Educateur spécialise, médiateur,
    Humeur : calme
    blog: http://lesdesnoueurs.over-blog.com
    Réputation : 8
    Date d'inscription : 19/07/2010

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par chervalin le Lun 4 Oct 2010 - 19:36

    J'aime assez cette idée de non rencontre. C'est DELIGNY qui employait le terme de malencontre non pas dans l'esprit de mauvaise rencontre mais dans celui de" aller à l'encontre maladroitement".
    Dans une de ses expériences, dans un lieu de vie à MONOBLET en Ardèche il avait fait un pas de coté dans la prise en charge des enfants autistes en créant une structure déconnectée d'un projet pédagogique individuel.
    Le lieu n'était pas un lieu pour eux, mais avec eux.
    C'est une forme de non rencontre.
    Il a adopté alors, une posture ethnologique distancée du sujet mais pourtant toujours proche et faisant repère.

    Par ailleurs, selon moi, la non rencontre pourrait être en lien avec le don. Ou plus précisement ce qui se joue dans l'engagement professionnel qui nous invite à batir des projets de vie pour ou sur l'autre et que le contre don n'arrive pas, ne s'entend ni ne se voit et pire, nous ignore.


    Dernière édition par chervalin le Mar 5 Oct 2010 - 20:29, édité 1 fois
    avatar
    mickeydu86
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1838
    Age : 62
    Localisation : nouaillé maupertuis dans la vienne
    Emploi : chômeur spécialisée
    Humeur : adieu l'été, bonjour l'hiver. fait bon rester sous la couette quand on est en dehors du "RYTHME"
    Réputation : 90
    Date d'inscription : 22/10/2008

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par mickeydu86 le Mar 5 Oct 2010 - 8:13

    Chervalin

    j'ai un copain qui a fait son stage dans le lieu de vie dont tu parles; j'y ai moi même passé une semaine et j'ai beaucoup appris..... et apprécié cette approche différente de la prise en charge de "l'autre" (l'altérité) comme une alternative marginale à l'enferment (médical et/ou social)

    peux tu citer l'ouvrage dont tu fais références;
    Merci

    Deligny était un des premiers éducateurs après guerre. Je recommande à tous ceux intéressés par les prises en charges "alternatives" de le lire. c'est pour moi un révolutionnaire et un visionnaire de l'approche éducative en dehors de tout modèle, si ce n'est celui de ce centrer sur "l'autre"
    avatar
    chervalin
    Membre actif
    Membre actif

    Masculin Nombre de messages : 183
    Localisation : Haute Savoie
    Emploi : Educateur spécialise, médiateur,
    Humeur : calme
    blog: http://lesdesnoueurs.over-blog.com
    Réputation : 8
    Date d'inscription : 19/07/2010

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par chervalin le Mar 5 Oct 2010 - 20:58

    Le livre le plus complet que je connaisse est " "Fernand DELIGNY et les idéologies de l'enfance" de Pierre François MOREAU collection divergeances chez RETZ 1978
    Je ne sais pas s'il est encore en stock
    il retrace tout d'Armentière (graine de crapule) à la grande cordée pour terminer dans les cévennes avec l'aide des pink floyd
    Il y a aussi "Le croire et le craindre" chez stock et puis après 1980, deux autres livres mais ils doivent être dans un carton ou donnés à une bibliothèque car je ne les retrouve pas.

    Pour la petite histoire nous étions partis ( 4 élèves éducateurs) également, en stage dans ces montagnes cévénoles à la conquête du CRA.
    Le CRA était le collectif du réseau alternatif à la psychiatrie et notre périple commençait par DELIGNY.
    Il avait répondu à notre demande de visite, mais le jour prévu, il était absent. Donc, pas vu. Sinon des chèvres qui nous ont invités à patienter.
    Pas grave nous avons découvert ce réseau accueilli et guidé par Claude SIGALA.
    Ce fut un périple très instructif et très dérangeant à la fois.
    Idéal pour créer de l'écrit
    A quelle époque y es tu allé ?
    avatar
    mickeydu86
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1838
    Age : 62
    Localisation : nouaillé maupertuis dans la vienne
    Emploi : chômeur spécialisée
    Humeur : adieu l'été, bonjour l'hiver. fait bon rester sous la couette quand on est en dehors du "RYTHME"
    Réputation : 90
    Date d'inscription : 22/10/2008

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par mickeydu86 le Mer 6 Oct 2010 - 16:18

    79
    les chèvres étaient là et 5 ados avec autisme
    un couple d'édusc babas à demeure (qui cartographient les déplacements des chèvres pour les comparer aux troubles du comportement observés chez les jeunes).
    totalement suréaliste, mais il y avait plein de similitudes qui apparaissaient . normal c'est ce qu'ils cherchaient .

    mon copain a fait son stage dans une cabane en pierre (les pierre à feu et l'homme de cro-magnon ah c'était le bon temps.
    il recevait un jeune au moment du repas de midi et c'était tout. tout était ritualisé. il fallait juste observer et comprendre.

    la semaine ou j'y suis passé, nous avons mis 5 jours à décortiquer un trouble du comportement pour finir par découvrir que c'était nous qui le provoquions (involontairement) par un geste tout à fait inadapté à la situation.

    je te dis pas la leçon!!!

    tiens j'en reprendrai bien un peu

    Contenu sponsorisé

    normal Re: DPP et MEMOIRE

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 20 Juil 2017 - 20:33