Forum des éducateurs spécialisés

Bienvenue à tous
Forum des éducateurs spécialisés

Forum pour l'éducateur spécialisé (Handicap, Rue, Adolescent, Maladie mentale, Exclusion, secteur médico-social, pédagogie, projet individualisé)


    echange........................

    Partagez
    avatar
    respect
    Nouveau
    Nouveau

    Masculin Nombre de messages : 1
    Localisation : france
    Emploi : futur educateur
    Humeur : /toujours zen
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 12/10/2011

    normal echange........................

    Message par respect le Jeu 13 Oct 2011 - 10:19

    bonjour je suis heureux de rejoindre ce groupe qui je pense va m'aider dans le travail que je vais devoir fournir.
    voila j'ai 15 ans d’expériences dans des quartiers sensibles de la région bordelaise en tant qu'animateur socioculturel
    depuis Mars 2011 j'ai cassé mon contrat cdi pour réaliser un nouveau projet de vie qui m'a fait quitter cette région
    je me suis engagé dans une VAE d’éducateur spécialisé sur Besançon afin de pouvoir me rapprocher de la suisse qui sera ma destination finale. 1ère partie validé par le rectorat depuis 1 semaine donc je dois attaquer mon mémoire avec accompagnement de l'IRTS.
    jusque la tout va bien. je saisis l'occasion de pouvoir exprimer ce que je ressens afin de pouvoir obtenir des témoignages qui pourront me faire avancer dans ma façon de résonner face a ce mémoire.
    j'ai parcouru plusieurs sites pour en savoir plus sur le livret2 et ma conclusion me pousse a vouloir en faire un travail perso sans m’imprégner de ce que je lis.
    est ce une bonne façon de penser ou est ce que l'exemple des autres peut etre benefique??????????????
    sachant que cette experience nous pousse a devoir mettre en avant notre experience et nos competences ca doit reter un reel travail personnel.
    merci de m'exprimer ce que vous en pensez.......................................
    avatar
    Seb.hulot
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1356
    Age : 43
    Localisation : Rouen
    Emploi : Futur agent du ministère de la justice
    Humeur : En formation... ha!! les joies du code de procédures pénales^^
    Réputation : 56
    Date d'inscription : 10/03/2010

    normal Re: echange........................

    Message par Seb.hulot le Jeu 13 Oct 2011 - 12:38

    Bonjour,

    La VAE dispose d'un référentiel de compétence bien établit et la rédaction des livrets doit permettre au jury de s'assurer que ces compétences sont acquises. Ainsi, ce basant sur des expériences professionnelles personnelles, il faudra mettre en avant l'acquisition et l'utilisation des compétences sus dites. Il ne s'agit donc pas vraiment de faire ce que l'on ressent, au risque de ne pas montrer suffisamment que l'on a acquis les comp et donc aller à l'échec.

    Je précise que les compétences de la VAE et du DE en voie directe sont les mêmes, seule la méthode pour démontrer leur acquisition est différente.

    Mais l'accompagnement de l'ITRS devrait clarifier ce point de vue grâce aux ateliers mémoire que vous allez avoir.

    Mon conseil en attendant : relisez bien les attendus du jury et de l'épreuve et collez y au maximum. C'est à l'oral que vous pourrez digresser un peu. En effet, je dis depuis toujours, qu'il est plus facile de confirmer à l'oral une bonne note écrite, que de changer par l'oral une mauvaise note à l'écrit. Cela veut dire que si l'écrit correspond à la commande, vous serez en mesure de dire à l'oral que vous n'êtes pas satisfait de ce livret car vous vous êtes limité à la commande, mais que vous auriez aimer parler d'autres choses, et les présenter à l'oral à ce moment là....l'échange n'en sera que plus riche.

    Une dernière chose, même si je maîtrise un peu la notion de VAE, je n'en ai pas fais et je n'ai donc pas d’expérience personnelle dans ce domaine, donc attendre les explications de l'IRTS et les conseils d'autres membres du forum me semble un plus.

    Bon courage pour la suite.


    _________________
    De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
    La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
    Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).

      La date/heure actuelle est Lun 28 Mai 2018 - 3:18