Forum des éducateurs spécialisés

Bienvenue à tous
Forum des éducateurs spécialisés

Forum pour l'éducateur spécialisé (Handicap, Rue, Adolescent, Maladie mentale, Exclusion, secteur médico-social, pédagogie, projet individualisé)

D'ici quelques semaines ce forum sera fermé mais nous avons créé une nouvelle plateforme d'échange:
http://educ-spe.ning.com/

    L'enfant qui pose des actes

    Partagez
    avatar
    Youma
    Habitué enthousiaste
    Habitué enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 68
    Age : 29
    Localisation : Montfort sur Meu
    Emploi : Educ spé en recherche d'emploi
    Humeur : très bonne!!
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 09/10/2008

    normal L'enfant qui pose des actes

    Message par Youma le Dim 16 Oct 2011 - 16:11

    Bonjour à tous,
    j'espère que vous allez bien, ça fait un moment que je ne suis pas venue sur le forum, faute de temps.

    Je suis en troisième année, donc ça sent le mémoire (entre autres :p) J'ai une idée de thème mais j'ai du mal à extraire une problématique.
    Je fais mon stage à responsabilité dans un service de l'Aide Sociale à l'Enfance, mon idée pour le moment est de travailler sur ces enfants qui posent des actes (mensonges , destruction...) et qui disent ensuite, "je ne sais pas pourquoi je fais ça". Je me questionne sur ce que ces enfants montrent (consciemment ou inconsciemment) à la personne qui est présente.
    Pour le moment on m'a orienté sur des lectures plutôt psychanalytiques, et je rame un peu, mais c'est surtout que j'ai du mal à trouver d'autres pistes. Est-ce que certains d'entre vous auraient des petites lumières pour m'éclairer?

    Je n'en suis qu'au début et c'est encore pour moi, très flou, donc je suis preneuse de toute idée, critique, piste de travail...

    Merci à bientôt
    avatar
    Seb.hulot
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1368
    Age : 42
    Localisation : Rouen
    Emploi : Futur agent du ministère de la justice
    Humeur : En formation... ha!! les joies du code de procédures pénales^^
    Réputation : 56
    Date d'inscription : 10/03/2010

    normal Re: L'enfant qui pose des actes

    Message par Seb.hulot le Dim 16 Oct 2011 - 19:15

    je n'ai qu'une simple question à vous proposer pour le moment... Le projet a t'il été réalisé? si oui, quel était il?.


    _________________
    De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
    La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
    Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
    avatar
    Youma
    Habitué enthousiaste
    Habitué enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 68
    Age : 29
    Localisation : Montfort sur Meu
    Emploi : Educ spé en recherche d'emploi
    Humeur : très bonne!!
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 09/10/2008

    normal Re: L'enfant qui pose des actes

    Message par Youma le Dim 16 Oct 2011 - 19:25

    Non, le projet n'a pas encore été réalisé.
    Je suis encore dans l'observation d'une petite fille, le seul "projet" pour le moment c'est de l'observer ses comportements envers les animaux, en l'emmenant dans une ferme pédagogique.
    Dans la situation, je travaille avec la psychologue du service qui la suit, pour justement éviter d'empiéter sur cet aspect de la prise en charge et pour qu'on travaille dans la même direction. Et cette petite fille est en famille d'accueil qui nous apporte aussi pas mal d'éléments.
    avatar
    Seb.hulot
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1368
    Age : 42
    Localisation : Rouen
    Emploi : Futur agent du ministère de la justice
    Humeur : En formation... ha!! les joies du code de procédures pénales^^
    Réputation : 56
    Date d'inscription : 10/03/2010

    normal Re: L'enfant qui pose des actes

    Message par Seb.hulot le Dim 16 Oct 2011 - 20:18

    d'accord, votre stage long (à responsabilité) se fait donc sur la troisième année... j'ai compris^^

    Tout d'abord, même s'il ne s'agit pas d'enfant en situation de handicap et porteur d'une déficience intellectuelle, je pense que la lecture de Piager et de sa vision du développement de l’intelligence pourrait être intéressant (la vision des schèmes etc...)("je dis ça car j'ai découvert piager dans le cadre de la rédaction de mon propre mémoire qui prenait sa source dans une situation issue d'un IME, avec un public de déficients intellectuels lourds à sévères".)

    Ensuite, je pense à un axe de recherche plus centré sur le mode et le canal de communication..; Le mensonge et autre hurlement des ces jeunes n'est il pas le seul moyen de communiquer qu'il ont réussi à développer...? Je ne chercherais pas à comprendre ce qu'ils montrent à l'autre, mais des raisons de ce symptôme et de l'estime de soi lié à de tels actes...

    Voila un petit début. Bon courage et bonne rédaction.


    _________________
    De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
    La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
    Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
    avatar
    chervalin
    Membre actif
    Membre actif

    Masculin Nombre de messages : 183
    Localisation : Haute Savoie
    Emploi : Educateur spécialise, médiateur,
    Humeur : calme
    blog: http://lesdesnoueurs.over-blog.com
    Réputation : 8
    Date d'inscription : 19/07/2010

    normal Re: L'enfant qui pose des actes

    Message par chervalin le Lun 17 Oct 2011 - 10:47

    Bonjour Youma,

    "je ne sais pas pourquoi je fais ça".

    Il arrive souvent que les actes nous adviennent.
    Qu'ils surgissent comme cela, d'une histoire ou d'une humeur que l'on ne comprenne pas.
    C'est très difficile de tout cerner.
    Seb hulot parle alors de communication (maladroite, dysproportionnée, inadaptée) et je le rejoints en partie.
    Pourtant j'estime qu'il nous faut toujours être dans la démarche de recherche. A la fois sur ce qui se passe là, maintenant, et ce que cela signifie.
    Pas forcément trouver ou savoir ce qu'il exprime mais demeurer dans cet esprit.
    Nous sommes (nous, éducateurs spécialisés)un kaléidoscope de talents, de savoir-faire et de savoir-être mais nous ne sommes pas des "être suprème".

    le passage à l'acte peut-être anodin ( crise de colère face à un sentiment d'injustice) ou masquer une souffrance destructrice.
    Il vient avant tout dire de l'histoire et une plaie familiale.
    Et parfois, cette plaie ne lui appartient pas.
    Elle vient de la génération qui précède ou même d'une autre plus lointaine.
    Elle repose sur ses épaules et le presse à s'en débarrasser.
    l'enfant en a la charge et porte en lui un sentiment de responsabilité voire, pire, de culpabilité.
    -Puisque je suis coupable, je vais faire en sorte d'être puni.

    Comment le savoir ?
    Et que faire avec cela?
    Aini, il nous faudra, en plus revêtir l'habit de l'ethnologue et tenter de repérer dans la scène de ce passage à l'acte les lieux, les personnes présentes, le moment de la journée, les cibles, etc, etc
    Pour paraphraser DELIGNY, "s'il ne veut pas marcher, regarde déjà s'il n'a pas un caillou dans sa chaussure"

    Bon courage.
    je crois que j'ai fait un peu long.Excusez moi.
    Comme quoi ton sujet m'inspire.
    avatar
    Seb.hulot
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1368
    Age : 42
    Localisation : Rouen
    Emploi : Futur agent du ministère de la justice
    Humeur : En formation... ha!! les joies du code de procédures pénales^^
    Réputation : 56
    Date d'inscription : 10/03/2010

    normal Re: L'enfant qui pose des actes

    Message par Seb.hulot le Lun 17 Oct 2011 - 18:28

    Merci chervalin de ton intervention qui m'a autant passionné que le sujet lui même. Tu cites Deligny.... mais bien sur, comment n'y ais je pas pensé... en voila un qui pourra vous en donner des ressources : théoriques, mais aussi retour d'expérience. un grand dans ce genre de problématique...


    Encore merci à chervalin, du coup je me suis remis dans la lecture de Deligny^^


    _________________
    De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
    La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
    Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
    avatar
    chervalin
    Membre actif
    Membre actif

    Masculin Nombre de messages : 183
    Localisation : Haute Savoie
    Emploi : Educateur spécialise, médiateur,
    Humeur : calme
    blog: http://lesdesnoueurs.over-blog.com
    Réputation : 8
    Date d'inscription : 19/07/2010

    normal Re: L'enfant qui pose des actes

    Message par chervalin le Mar 18 Oct 2011 - 8:34

    Merci Seb Hulot
    Deligny s'est récemment rappelé à moi, par la rencontre d'une personne qui a vécu son enfance à ses cotés, dans une des trois fermes, lieux de vie, qui accueillaient des "inclassables".
    Chez lui, parmi les enfants autistes et les éducateurs de passage à Monoblet dans les Cévennes.
    Cette personne dit combien cette expérience adolescente, au contact de jeunes autistes, lui a apporté de sagesse, a développé ses capacités d'observation et lui a permis d'apprendre à se détacher de la course au paraître ou à l'avoir (ce qui revient au même)insufflés par notre système économique et social.
    S'il lui arrivait de se pencher au dessus des nuages, je pense que Fernand DELIGNY serait assez content de l'attitude de cette personne.

    Pour revenir au sujet de cette discussion, j'ai oublié de mentionner qu'un passage à l'acte peut également être provoqué par l'encadrant (éducateur, intervenant) lui même.
    Il nous arrive de ne pas rassurer ou de ne pas savoir (pouvoir) poser le cadre qui va permettre de contenir la violence contenue. Si celle-ci survient, elle peut être de notre incapacité ou de notre abscence de vigilance à sécuriser l'environnement.

    Il est des éducateurs qui n'adoptent pas de positions sécures dans la relation.
    Ainsi le (La) jeune ne va pas percevoir la limite ou la bordure qu'elle attend de l'adulte et va tenter la confrontation pour se protéger de l'angoisse.

    Parfois pour un rien, ou plutôt pour quelque chose que l'on ne peut pas deviner. Notre timbre de voix, notre style relationel, notre présentation physique, notre tronche vont venir réactiver à notre insu, des images que le jeune va venir déposer sur nous et réaviver, sans qu'il le sache vraiment, le sentiment de colère qui l'habite.
    Qu'y pouvons nous ?

    Après, il nous confiera:
    " Je ne sais pas pourquoi je fais ça"


    Il y a eu une époque où la réponse était:
    " J'vais t'en coller une, tu sauras pourquoi tu pleures!!"
    avatar
    Youma
    Habitué enthousiaste
    Habitué enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 68
    Age : 29
    Localisation : Montfort sur Meu
    Emploi : Educ spé en recherche d'emploi
    Humeur : très bonne!!
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 09/10/2008

    normal Re: L'enfant qui pose des actes

    Message par Youma le Mar 18 Oct 2011 - 17:57

    Merci pour vos réponses et pour vos pistes de réflexion.
    Je vous tiendrai au courant de mes avancées.
    Une grande partie de ce que vous avez soulevé était tellement évident que je n'avais pas pensé à chercher de ce côté, merci pour vos remarques.
    N'hésitez pas si vous avez d'autre lupiotes qui s'allument :p

    J'ai commencé à lire "J'ai mal à ma mère", de Michel LEMAY et ça m'éclaire sur pas mal de choses, ou du moins me fait beaucoup me tordre les boyaux de la tête Wink

    Contenu sponsorisé

    normal Re: L'enfant qui pose des actes

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 19 Sep 2017 - 13:20