Forum des éducateurs spécialisés

Bienvenue à tous
Forum des éducateurs spécialisés

Forum pour l'éducateur spécialisé (Handicap, Rue, Adolescent, Maladie mentale, Exclusion, secteur médico-social, pédagogie, projet individualisé)

D'ici quelques semaines ce forum sera fermé mais nous avons créé une nouvelle plateforme d'échange:
http://educ-spe.ning.com/

    La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Partagez
    avatar
    Meuraïe
    Nouveau enthousiaste
    Nouveau enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 19
    Localisation : France
    Emploi : Educ spé
    Humeur : /
    Réputation : 3
    Date d'inscription : 31/12/2011

    question La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Message par Meuraïe le Ven 13 Jan 2012 - 23:33

    Bonsoir à tous,

    J'ouvre un nouveau sujet pour vous faire part de mon sujet de mémoire, pour l'instant à l'état de balbutiement, mais j'espère bien pouvoir vous faire partager l'avancée de ma réflexion au fur et à mesure.

    Je souhaite donc, dans mon mémoire, parler de la violence de la personne handicapée (je pense d'ailleurs parler plus spécifiquement des enfants étant donné que mes situations pratiques sont plutôt avec eux), envers les autres, ou envers elle-même.

    Dans cette question de violence, je voudrais surtout m'arrêter sur la violence que j’appellerais "violence pathologique" (je ne sais pas si le terme est exacte, réelle ... je verrais par la suite), notamment dans les situations des personnes autistes. l'idée c'est que je ne veux pas parler de la violence "volontaire", mais de ces jeunes qui ... utilisent la violence comme mode de défense contre une agression de l'autre trop difficile à gérer.

    Mon sujet n'est pas encore très clair, du moins ... je n'arrive pas encore à le présenter clairement ... l'idée étant de voir jusqu'où l'éduc peut accepter cette violence, et quelle réponse peut-il y donner (activités de médiations ...)

    J'ai commencé à répertorier quelques pistes théoriques :
    - La violence fondamentale selon Bergeret
    - travailler sur la différenciation de violence/agressivité
    - travailler sur la question de la "résistance de l'éduc" --> Tester le cadre pour voir si celui-ci tient, afin de s'autoriser à s'ouvrir sur autre chose après ... (Dans ce cas-là, la violence ne serait qu'une étape, un passage ...)

    J'espère que cette lecture n'aura pas été trop brouillonne pour vous, n'hésitez pas à intervenir, triturer, contredire, donner vôtre avis ou des idées, toute chose est bonne à prendre pour faire avancer la réflexion Wink

    avatar
    Meuraïe
    Nouveau enthousiaste
    Nouveau enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 19
    Localisation : France
    Emploi : Educ spé
    Humeur : /
    Réputation : 3
    Date d'inscription : 31/12/2011

    question Re: La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Message par Meuraïe le Dim 12 Fév 2012 - 21:26

    Bon ... pas trop de réactions sur mon sujet ... ce que j'ai écrit plus haut ne doit être donc pas trop dénué de sens.

    J'ai avancé dans ma réflexion, avec une question ...
    "Comment l'éducateur spécialisé apporte t'il une réponse éducative à la violence de l'enfant autiste?"

    Ce que je ne sais pas, c'est si ça fait une bonne question de départ.

    Pour le plan ... c'est plus brouillon, je ne sais pas trop comment m'y prendre.
    Pour l'instant, j'étais parti sur :

    Première partie : sur l'autisme et sur les ESMS qui accueillent les personnes autistes

    Définition de l'autisme à travers plusieurs approches
    Comment ces jeunes sont pris en charge en France et plus précisément en IME, étant donné que mes exemples pratiques vont venir de là.(établissements qui accueillent seulement des autistes/établissements qui accueillent des handicaps divers ...)
    Voir la question de la collectivité dans les établissements, comment est géré l'individu au sein du collectif

    Deuxième partie : sur la violence
    Distinguer violence/agressivité
    Notion de violence fondamentale (J. Bergeret)

    La violence des personnes autistes :
    Mécanisme de défense?
    Moyen d'entrer en lien?
    Moyen de tester le cadre?
    Réponse à une agression?

    Comment est géré la violence en institution?
    Isolement de la personne
    médication
    Mise en place de médiations éducative

    3ème partie :
    Je vais développer une activité que j'aurais pu proposer à un enfant avec qui je travaillais ...
    Passer de la violence à une production artistique, en tapant dans les mains, chantant, puis en utilisant des percussions etc...

    Qu'en pensez-vous?
    avatar
    vio
    Habitué
    Habitué

    Féminin Nombre de messages : 53
    Localisation : bouches du rhone
    Emploi : éducatrice spécialisée
    Humeur : /
    Réputation : 6
    Date d'inscription : 02/08/2011

    question Re: La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Message par vio le Lun 13 Fév 2012 - 20:42

    je trouve ton thème très intéressant!
    j'ai travaillé 5 ans dans un IME pour ados autistes et psychotiques et effectivement la violence est inhérente au travail avec ces personnes!
    pour ma part je parle plutôt d'agressivité ds le sens ou avec les enfants les plus déficients on se situe la plupart du temps sur le registre du pulsionnel.
    il y a aussi la violence liée à la frustration qui peut être totalement ingérable pour les enfants autistes et générer de l'agressivité envers eux même, les objets ou le quidam resté sur le chemin et parfois (et c'est plutot bon signe finallement par rapport aux autres possibilités) envers l'éduc responsable de la dite frustration.
    c'est aussi un mode de communication pour certains et l'enjeu devient alors de transformer ce début de relationnel à l'autre de façon plus adaptée, plus soutenable par l'autre: personne n'a envie de se prendre une baffe ou de se faire arracher la tignasse ou mordre en guise de bonjour!
    différencies tu la "violence" faite à l'autre de celle que l'enfant peut s'infliger?
    il y a tellement à dire là dessus... j'ai le souvenir d'un gamin qui pendant presque trois ans ne me répondait pas lorsque je lui disait bonjour ou me sautait litéralement dessus! quelle victoire lorsqu'un matin il m'a serré la main.
    je serais intéressée de lire le produit final en tout cas si tu es d'accord!
    avatar
    Meuraïe
    Nouveau enthousiaste
    Nouveau enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 19
    Localisation : France
    Emploi : Educ spé
    Humeur : /
    Réputation : 3
    Date d'inscription : 31/12/2011

    question Re: La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Message par Meuraïe le Lun 13 Fév 2012 - 21:03

    C'est vrai que je n'ai pas pensé à la question de la violence envers eux ...
    J'y réfléchis! Le problème de ce sujet, c'est qu'il y'aurait tellement de choses à dire, peur que ça soit un peu frustrant 50 pages :-)
    C'est là que je veux en venir en effet, comment on transforme ce début de relation en relation plus adaptée, et dans ce domaine là ... il n'y a pas de petite victoire!
    Merci pour les pistes, je vais approfondir toutes ces questions
    avatar
    makhno
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 863
    Age : 58
    Localisation : Fécamp
    Emploi : moniteur éducateur
    Humeur : /
    Réputation : 49
    Date d'inscription : 09/03/2009

    question Re: La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Message par makhno le Mar 14 Fév 2012 - 4:03

    Bonjour,
    Peut-être que si l'institution était moins violente avec eux...
    Je pense que dans pas mal de situations la violence des personnes accompagnées est une réponse à une violence institutionnelle.
    Il n'y a qu'à lire certains règlements qui sont remplis d'interdits de toutes sorte.
    Interdit de sortie, interdit de manger dans les chambres, interdit de se servir dans les frigos, interdit de fumer, de boire de l'alcool, etc.
    Ces personnes que l'on accompagne sont déjà en difficulté.
    Souvent les capacités d'expression sont limitées et à cela s'ajoute généralement une carence affective.
    Qu'apportons nous comme aide?
    Notre boulot est de plus en plus administratif.
    Oh oui, il y en a de toute sortes des grilles d'évaluation pour savoir si la personne évolue, mais s'est-on jamais soucié du désir de cette personne?



    _________________
    «La musique seule a une place dans le monde actuel, précisément parce qu’elle ne prétend pas dire des choses déterminées.»
    [ Mikhaïl Bakounine ]
    avatar
    Seb.hulot
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1368
    Age : 42
    Localisation : Rouen
    Emploi : Futur agent du ministère de la justice
    Humeur : En formation... ha!! les joies du code de procédures pénales^^
    Réputation : 56
    Date d'inscription : 10/03/2010

    question Re: La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Message par Seb.hulot le Mar 14 Fév 2012 - 10:50

    Je ne sais plus quel grand auteur de livre du social disait : "l'institutionalisation est déjà une forme de violence". Pour moi, et de ce que j'en tire de mon passage en IME (qui s'est véritablement mal passé), je le rejoins tout à fait.

    J'ai particulièrement aimé les paroles de mon tuteur de troisième stage (une MECS à vocation PJJ) qui me disait, un jour où je le questionnais sur ce qu'il disait aux jeunes qui arrivaient dans notre structure :
    - "Ces jeunes sont déjà prisonniers de leur propre vie, de leur propres actes et de l'image qu'on leur renvois d'eux même, alors ici, c'est le havre de liberté qu'il faut leur offrir pour qu'ils puissent enfin s'épanouir".

    Perso, j'ai particulièrement apprécié de travailler avec des mineurs "délinquants", car c'est le naturel qui prime et la discussion avec eux est parfois très violente, mais les passages à l'actes se faisaient plus que rares.


    _________________
    De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
    La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
    Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
    avatar
    Meuraïe
    Nouveau enthousiaste
    Nouveau enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 19
    Localisation : France
    Emploi : Educ spé
    Humeur : /
    Réputation : 3
    Date d'inscription : 31/12/2011

    question Re: La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Message par Meuraïe le Sam 21 Avr 2012 - 11:49

    Bonjour à tous,

    Je reviens vers vous pour vous faire part de l'avancée de mes travaux, et pour partager des expériences afin de m'aider dans la construction de ma partie projet.

    Mon mémoire a bien avancé avec des développements sur :
    - L'autisme
    - La prise en charge de l'autisme en France
    - Les IME
    - La gestion de l'individuel au sein d'un collectif
    - La violence fondamentale de Bergeret
    - La distinction entre violence et agressivité
    - Les raisons de la violence de la personne autiste
    - Comment gérer la violence de l'enfant autiste en institution

    Maintenant, je suis à la recherche de témoignage de personnes ayant organisé, proposé une activité percussion, ou l'utilisation de percussion en tant que dépositaire de la violence de l'enfant (genre, boîte à colère : si tu as besoin de taper, tu tapes sur la percussion ...) . J'avoue que je suis un peu à sec d'idées, et surtout, ne sait pas trop comment écrire ce projet là.

    Merci pour toutes les idées que chacun de vous pourrait avoir.
    avatar
    lolote
    Nouveau
    Nouveau

    Féminin Nombre de messages : 1
    Localisation : st etienne
    Emploi : monitrice educatrice
    Humeur : /
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 23/09/2011

    question Re: La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Message par lolote le Mer 6 Mar 2013 - 13:36

    Bonjour,
    Je viens de lire votre message concernant la violence chez les personnes autistes, il correspond tout à fait à mon sujet de mémoire que je suis entrain d'élaborer. quelle problématique avez vous choisi? serait t'il possible que vous puissiez me donner des pistes de reflexion? il est vrai que je galère un peu.
    Merci
    Elodie
    avatar
    Seb.hulot
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1368
    Age : 42
    Localisation : Rouen
    Emploi : Futur agent du ministère de la justice
    Humeur : En formation... ha!! les joies du code de procédures pénales^^
    Réputation : 56
    Date d'inscription : 10/03/2010

    question Re: La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Message par Seb.hulot le Mer 6 Mar 2013 - 19:14

    serait t'il possible que vous puissiez me donner des pistes de reflexion

    Premièrement, se présenter là : http://educ-spe.forums1.net/f3-presentation-des-membres

    Deuxièmement : demander de l'aide sur ce forum passe par l'exposition de votre propre vision, idée et démarche (problématique) pour que nous puissions, non pas faire le travail, mais bien échanger et élargir nos schémas de pensées sur tel ou tel sujet. Donc (et ceci au vu de la date du message avant le votre) donnez nous un peu votre vision de la chose, votre plan (ou une partie), vos questionnements (difficultés) et nous pourrons concrètement répondre de façon efficiente.

    Bien sur, ce ne sont que des pistes de réflexion^^

    Bon courage dans votre rédaction et à plus tard.


    _________________
    De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.
    La dictature c'est "ferme ta gueule", la démocratie c'est "cause toujours".
    Le capitalisme c'est l'esclavagisme de l'homme par l'homme. Le syndicalisme, c'est l'inverse. (Coluche).
    avatar
    Meuraïe
    Nouveau enthousiaste
    Nouveau enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 19
    Localisation : France
    Emploi : Educ spé
    Humeur : /
    Réputation : 3
    Date d'inscription : 31/12/2011

    question Re: La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Message par Meuraïe le Jeu 25 Avr 2013 - 1:23

    Bonjour Elodie,

    Difficile de vous apporter des billes dans ce sujet, ne connaissant pas votre axe de réflexion, il existe 1001 manières de traiter ce sujet et chacune nous est propre! Pour ma part, j'ai essentiellement appuyé mon écrit sur ma pratique et différentes rencontres que j'ai pu avoir, autour de la question : Comment l’éducateur spécialisé apporte t’il une réponse éducative à la violence de l’enfant autiste en Institut Médico-Educatif ?

    Comme le souligne Seb, il serait intéressant, que vous exposiez vos idées, vos pistes (je pense que vous devez avoir bien avancé, vu la date tardive où je répond), histoire de vous aider peut-être plus efficacement...

    Bon courage pour la dernière ligne droite
    avatar
    HG88
    Nouveau
    Nouveau

    Féminin Nombre de messages : 3
    Localisation : belgique
    Emploi : psychomotricienne
    Humeur : /
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 21/12/2015

    question Re: La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Message par HG88 le Lun 21 Déc 2015 - 20:56

    Bonjour Meuraïe,

    Votre dernier post date d'il y a déjà deux ans mais sait-on jamais que vous sachiez m'aider. Je fais mon mémoire sur la décharge psychomotrice avec les personnes adultes handicapées mentales. J'aborde un point sur la violence et l'agressivité. Serait-il possible que vous m'envoyiez votre mémoire afin que je voies comment vous avez abordé le sujet?
    Merci d'avance!

    Contenu sponsorisé

    question Re: La violence de la personne handicapée mentale en institution ...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 6:44