Forum des éducateurs spécialisés

Bienvenue à tous
Forum des éducateurs spécialisés

Forum pour l'éducateur spécialisé (Handicap, Rue, Adolescent, Maladie mentale, Exclusion, secteur médico-social, pédagogie, projet individualisé)

D'ici quelques semaines ce forum sera fermé mais nous avons créé une nouvelle plateforme d'échange:
http://educ-spe.ning.com/

    Bonjour !!!

    Partagez
    avatar
    chris44
    Nouveau
    Nouveau

    Féminin Nombre de messages : 1
    Localisation : thouaré sur loire
    Emploi : assistante maternelle
    Humeur : /
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 24/06/2014

    normal Bonjour !!!

    Message par chris44 le Mar 24 Juin 2014 - 13:37

    Bonjour !

    Je m'appelle Christelle, j'ai 41 ans, 3 enfants et pour l'instant je suis toujours assistante maternelle agrée.

    Au niveau de ma vie privée ou professionnel, même si je ne travaille pas dans le milieu du handicap, je l'ai toujours un peu fréquenté que ce soit des personnes porteur de handicap mental ou moteur (même polyhandicapé). Je ne vais pas dire que je suis insensible, mais quand je suis à leur côté je ne perçois pas vraiment leur différence. Ce n'est pour moi que le point de vue où on se place.

    Je vais être honnête, je n'ai jamais penser travailler dans le milieu du handicap... notre cousin qui était trisomique a grandi aux côtés de sa mère qui a choisi de s'en occuper. Il allait de temps en temps dans un centre pour faire une activité. Je l'ai vu épanoui et heureux. Tout comme le fils d'une collègue que j'ai vu régulièrement, elle a mis des années avant de découvrir qu'il était autiste (léger). Mais il a tout de même pu faire sa maternelle sans trop de soucis... c'est l'arrivée au cp qui a commencé à présenter un sérieux problème.

    Je n'y ai jamais pensé pourtant c'est tout naturellement que j'ai aidé. Depuis que je suis petite, j'ai l'habitude d'aller au devant des personnes âgées qui sont seules, pour faire connaissance et échanger. J'ai été élevée de cette manière.

    Je suis ass mat depuis 8ans, et je me suis mis en tête qu'à la rentrée scolaire de ma petite dernière donc "là" j'allais arrêter. Je n'ai pas regretté mon métier mais je veux passer à autre chose. J'adore l'univers de la petite enfance que je trouve très riche. C'est idiot, mais les premiers diplomes "petite enfance" auxquels on pense c'est le cap pe et le deap. Donc mon objectif professionnel était à la base de passer une vae auxi ap... et en me renseignant sur le métier et le diplome, j'ai vite réalisé... que déjà je n'ai pas franchement le profil, et ensuite que le métier en lui-même ne me plairait pas.

    Mais bon, je ne suis pas du genre à rester inactive. En me renseignant sur le fonctionnement des vae, j'ai vite réalisé que le bénévolat était un atout. Sauf que ce que je fais, je le fais "moi" pas dans le cadre d'une asso. Et j'ai vite compris que toute expérience ou compétence il fallait le faire valider par une attestation. Je n'ai donc pas réfléchi trop longtemps, l'accompagnement des personnes âgées, je connais... je me suis tout de suite présentée chez les petits frères des pauvres pour proposer mon aide.

    Et donc "après"... j'ai repris où j'en étais. J'ai fait des recherches, parlé directement avec des ap et des eje... pour être sûre. A noter que le métier d'éducatrice jeunes enfants me plait quand même, mettre en place des ateliers... mais je ne sais pas si je suis vraiment faite pour ça. Je ne suis pas particulièrement pour l'accueil de masse en collectivité. Le besoin individuel de l'enfant n'est pas vraiment pris en compte.

    En parallèle, j'ai donc fait du bénévolat pour les petits frères, accompagnement de personnes au domicile, ephad, à l'hopital, en fin de vie, avec différentes pathologies. Je suis entrain actuellement de créer une équipe d'intervention pour l'hopital (plus exactement une annexe du pole gérontologique). Le plus gros est fait, pleins de réunions avec le cadre hospitalier, j'ai l'intention de mettre en place des petites animations individuelle pour les résidents accompagnées ou par petits groupes, tout en respectant la volonté des résidents. Je vais utiliser le savoir faire des bénévoles, organiser des petites sorties, et j'ai vu déjà pour un partenariat avec une école maternelle ("il n'y a plus qu'à" comme on dit Smile ).

    J'ai donc remis à plat tout ce que j'aimais faire... comme ap et eje ce n'est pas pour moi.

    Même si j'aime accompagner les personnes âgées, je ne me vois pas m'occuper d'eux "tout le temps". J'avais posé un congé sans solde pour m'occuper de ma belle-mère atteinte de la démence à corps de levy (il n'y avait pas de place en ephad), c'est moi qui devait la laver, changer sa couche, ramasser quand elle faisait par terre et s'entendre dire régulièrement "vas y ramasse ma merde" même si à la base c'était quelqu'un de formidable, je me suis dis "plus jamais".

    Donc tout ça pour dire que le métier d'éducateur spécialisé semble correspondre à ce que je recherche. Pour l'instant rien ne me choque, même travailler avec des adultes, idéalement je préférerais travailler auprès des enfants. D'où ma présence ici, pour lire des témoignages et vérifier si je ne me trompe pas de voie parce qu'entre le descriptif et la réalité parfois il y a un grand écart.

    Je suis entrain de voir pour passer une vae mcad (équivalent deavs) le métier d'assistante maternelle me rend (normalement) recevable (je n'ai pas assez d'heures de bénévolat pour être recevable).
    J'ai vu que le deavs validait beaucoup de modules de diplomes du social, donc je me dis... cela pourra m'aider le jour où je me décide.

    Si j'arrive à l'avoir, j'essaierai la vae amp il ne restera que 2 modules, mais gros gros doute sur la recevabilité là. J'essaierai pour le principe. Je veux tenter car j'ai lu que pour tenter une vae éducateur spécialisé il valait mieux avoir un deamp ou un de moniteur educateur.

    J'ai commencé à regarder "moniteur éducateur", mais je ne sais pas... je trouve ce métier vraiment différent d'éduc spé, je ne suis pas certaine que cela me plairait. Après c'est comme tout, peut être que cela dépend où on travaille. Je n'ai pas analysé assez ce métier pour me faire vraiment une idée.

    Donc, à choisir entre amp et moniteur éducateur, ce sera plus moniteur éducateur ; j'ai pris contact avec des amp et visiblement elles ont dû mal à mettre en place des animations... elles font surtout des toilettes, des soins... mais le côté sanitaire demandé ne m'attire vraiment pas. Je crois que m'occuper de ma belle-mère m'a totalement dégoûté.

    Par contre, visiblement il me sera plus facile de devenir amp que moniteur éducateur, je ne me vois pas reprendre le chemin des bancs de l'école :/ pff... j'en suis là dans mes réflexions !

    Sinon, j'ai : un bts assistante de direction, un cap petite enfance, un bep assistance soins et service à la personne ; j'ai suivi des formations "s'occuper d'un enfant porteur d'autisme", "la lsf" (la base 40h), j'ai l'intention à la rentrée de continuer en cours du soir pour valider mon 1er degré. A la fin de l'année je suis inscrite à la formation "éveil sportif et moteur spécialisation développement psychomoteur de l'enfant", et l'année prochaine je suis les modules 1 et 2 (0-16 mois et 16mois - 3ans) "éducatrice montessori".

    J'ai prévu de faire des formations avec les petits frères "toilettes soins et conforts", "aider à la mobilité" comme j'ai compris que je ne peux visiblement pas y couper si je veux valider un diplome... puis ensuite aussi "faire face à l'agressivité", enfin comme je serais responsable d'équipe "mener une équipe", "gérer les conflits au sein d'une équipe". Je crois que j'en oublie... en tout cas, ce sont les principales qui m'intéressent.

    Avec l'asso d'ass mat que je fais partie je suis des formations 1x/mois le soir animé par une pédo-psy avec des thématiques autour de la petite enfance comme "la bientraitance", et inversement "la maltraitance", "le portage", à la rentrée je sais qu'on verra "apprendre à masser bébé" (dans notre cadre professionnel), etc.

    Je fais aussi partie d'un groupe de travail sur la parentalité au centre socio-culturel de ma ville où 1x/mois le samedi matin on met en place des ateliers parents/enfants, on organise des animations, des sorties et 1x/mois en soirée une conférence avec un psy autour d'un thème donc sur la parentalité.

    Je suis aussi des séminaires, des journées d'études...

    J'avance un peu dans le flou car je ne sais pas exactement ce qu'il faut que je fasse pour atteindre mon objectif. Et comme tout me parait en même temps intéressant...

    Début octobre, mon contrat se modifie, je disposerai de tous mes mercredi. Comme je vise éducateur spécialisé principalement le milieu du handicap, j'ai pris contact avec l'afp pour me proposer comme bénévole. Je me dis que le meilleur moyen de savoir si cela peut vraiment me plaire c'est de plonger vraiment dans l'univers du handicap.

    En résumé : dans 3ans j'arrête. J'ai donc 3ans pour trouver ce que je veux faire me diplômer, me former et me donner toutes les chances quand j'arrête de faire un métier qui me plaira. Pas forcément éducateur spécialisé, je ne me fais pas d'illusions, mais exercer un métier qui s'en approche.

    Vous savez tout ! et même ce que vous ne vouliez pas savoir :p Donc, je vous rejoins... je suis super motivée... mais en même temps, j'ai conscience que j'emprunte un chemin bien difficile.

      La date/heure actuelle est Mer 28 Juin 2017 - 3:38