Forum des éducateurs spécialisés

Bienvenue à tous
Forum des éducateurs spécialisés

Forum pour l'éducateur spécialisé (Handicap, Rue, Adolescent, Maladie mentale, Exclusion, secteur médico-social, pédagogie, projet individualisé)


    notre histoire

    Partagez
    avatar
    liliane
    Nouveau
    Nouveau

    Féminin Nombre de messages : 5
    Localisation : pas de calais
    Emploi : en recherche
    Humeur : /
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 01/01/2009

    normal notre histoire

    Message par liliane le Mar 6 Jan 2009 - 11:49

    bonjour,

    les enfants de mon mari sont en aemo depuis 2 ans et demi.
    Ce sont de jeunes adolescents.
    Il a eu beaucoup de probleme avec son ex femme et à une periode il ne prennait plus enfants et elle a saise le jaf pour essayer de lui retirer ses droits.
    Le jaf mets en place un point rencontre pour 1 an.
    A la fin du point rencontre l'aemo se mets en place et mon mari ne demande pas à reprendre des dvh car il voit ses enfants avec l'educ.
    Les psys et l'educ demandent dans leur rapport un placement des enfants en indiquant qu'ils sont en conflit de loyauté. Le juge ne le fait pas.
    Son ex femme se brouille avec l'educ et elle ne nous laisse plus voir les enfants et ecrit au juge.
    Plusieurs mois passe sans voir les enfants et une audience à lieu et le juge lui accorde un changement d'educ.
    Avec le 2eme educ nous revoyons les enfants et ensuite ils viennent chez nous seuls et apparement sont heureux de venir.
    Depuis quelque temps, l'educ nous dit que la mere veut que mon mari voit ses enfants.

    Mon mari allait faire sa demande de dvh, mais il y a 1 mois les enfants decident de ne plus venir et l'educ vient avec eux une explication et ce fut vague et incoherente et ils restent sur leur position.
    Les enfants disent qu'ils changeraient peut etre d'avis dans quelques mois et mon mari a dit non qu'il en avait marre.
    Il se demande si l'approche de noel et des promesses de la maman ont pu les aider à prendre leur decision.

    Apparenment l'educ est persuadé que la mere les laissent choisir de voir leur pere et nous apres tant d'années nous ne voyons pas comme lui.

    A t on des raisons de s'inquiéter ?

    Si vous avez des conseils, merci d'avance.


    Dernière édition par liliane le Ven 27 Mar 2009 - 11:25, édité 2 fois
    avatar
    meliecara
    Nouveau enthousiaste
    Nouveau enthousiaste

    Féminin Nombre de messages : 19
    Localisation : Seine-Maritime
    Emploi : en formation
    Humeur : /
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 25/08/2008

    normal Re: notre histoire

    Message par meliecara le Mar 6 Jan 2009 - 19:55

    Bonjour,

    Il est possible que les enfants ne gèrent pas bien toutes ces histoires et qu'ils réagissent comme ça pour se protéger de ces conflits. Tout ça ne doit pas être simple pour eux, alors peut-être qu'en évitant de voir leur père, c'est plus "simple" pour eux...
    Ce dont je suis certaine en revanche (mais ça n'engage que moi), c'est que votre mari devrait leur laisser la porte ouverte. Il est normal qu'il ait l'impression d'être un yoyo, mais ça me semble très dur pour les enfants : leurs parents sont en conflit et on leur demande de faire un choix définitif...
    En revanche, rien n'empêche le papa de dire aux enfants ce qu'il ressent mais sans pour autant les culpabiliser ou les rendre responsables de la situation et sans non plus être négatif vis à vis de la maman. Il peut peut-être dire qu'il n'est pas d'accord avec la maman, qu'ils sont fachés parce qu'ils ne voient pas les choses de la même façon, ... ce genre de choses quoi.
    Bien sûr c'est facile à dire, mais cette histoire doit rester celle des "grands". Les enfants doivent savoir que s'ils ne veulent plus voir leur papa pour l'instant, il leur sera toujours possible de revenir s'ils se rendent comptent qu'ils se sont trompés, s'ils changent d'avis et qu'on ne leur reprochera pas.

    Il est certain que votre mari et vous aimez ces enfants, laissez les prendre cet amour quand ils en ont besoin, quand ils se sentent prêts à le recevoir. Wink
    avatar
    liliane
    Nouveau
    Nouveau

    Féminin Nombre de messages : 5
    Localisation : pas de calais
    Emploi : en recherche
    Humeur : /
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 01/01/2009

    normal Re: notre histoire

    Message par liliane le Mer 7 Jan 2009 - 13:38

    Les conflit ne sont crée que par la maman et au bout de 7 ans, ça devient lourd pour mon mari qui est le seul à etre privé des enfants.

    Mon mari n'est pas en aemo, il y participe de son plein gres.

    Mon mari a dt ça pour la decision, car cela pertube notre fille, nous avons du faire comprendre à ma fille qu'elle avait 2 autre grand freres et elle les reclame, maintenant nous devons lui expliquer qu'elle ne les vera plus.

    Mon mari ne dit pas de mal de la maman.
    Il leur a proposé de poser toute les questions qu'ils veulent et qu'il essayerait d'y repondre.

    Pouvez vous me dire si il y a une différence entre le conflit de loyauté et l'aliénation parentale ?


    Dernière édition par liliane le Ven 27 Mar 2009 - 11:26, édité 1 fois
    avatar
    mickeydu86
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1838
    Age : 62
    Localisation : nouaillé maupertuis dans la vienne
    Emploi : chômeur spécialisée
    Humeur : adieu l'été, bonjour l'hiver. fait bon rester sous la couette quand on est en dehors du "RYTHME"
    Réputation : 90
    Date d'inscription : 22/10/2008

    normal Re: notre histoire

    Message par mickeydu86 le Mer 7 Jan 2009 - 23:33

    bonsoir Liliane
    merci pour votre courage, il est difficile d'exposer son histoire et ce d'autant plus qu'elle est douloureuse.
    dans un premier temps, il me semble important de ressituer chacun dans cette histoire: un homme (votre compagnon), une femme (la mère des enfants) de l'amour (???) certainement puisqu'il y a 2 ados (quel âge?) et cela dure un certain temps. puis il y a 7 ans cela dégénère (pourquoi????) conséquence le vivre ensemble devient insupportable pour chacun de adultes ou pour un seul. le conflit prend de l'ampleur il y a ruputure et depuis il y a REGLEMENT DE COMPTE. chacun rendant l'autre responsable tout en oubliant sa part de responsabilité. et c'est là que le bas blesse, car dans une histoire à 2 il n'y en a pas un tout noir et l'autre tout blanc, chacun à sa part (volontaire ou non) et c'est dans l'acceptation de cette réprocité que se trouve la solution du conflit.
    par aileurs vous occupez la plac du tiers et par amour pour votre conjoint vous abondez dans son sens, et cette maman que vous ne connaissez que depuis peu de temps et essentiellement au travers de ce que votre compagnon vous décrit est devenu UNE MAUVAISE MERE et vous bien sur la bonne celle qui ne voit que les intérêts des enfants......
    si on envisageait autre chose du genre par amour pour mon compagnon je m'abstiens de participer à ce conflit car ce n'est pas le mien et qu'il n'a pas lieu d'exister, par amour des enfants, je m'abstiens de dénigrer leur maman et de vouloir le remplacer. Il me semble que cette façon d'abordrer les choses est très très difficile à envisger, mais qu'elle a pour conséquence immédiate de repositonner chacun dans son histoire et chacun à sa place. le conflit s'en trouverait grandement simplifié
    ça c'est pour les adultes
    eb ce qui concerne les enfants et se mettre à leur place pour essayer de vous représenter comment ils vivent cette histoire. ils ont connu une petite enfance entre papa et maman, on ne sait rien du comment c'était et ce n'est pas ce qu'en apporte l'un ou l'autre qui peut nous éclairer. comme chaque histoire il faut la vivre de l'intérieur, jour après jour pour la connaître. aujourd'hui ce qui est donné de cette histoire sert uniquement à alimenter le conflit et a justifier auprès des enfants que c'est moi le bon parent.
    après les avoir vu se déchirer, ils sont devenus l'enjeu (les otages)de cette GUERRE. or pour eux papa et maman (aussi imparfait soient-ils, mais des papas mamans parfaits ça n'existe pas) ce sont LEURS PARENTS et ILS LES AIMENT.
    Ils ne veulent faire de tort ni à l'un ni à l'autre et s'ils évitent les adultes chacun leur tour, c'est leur façon de dire laissez nous en dehors de vos histoires ils n'on qu'envie c'est que cette guerre finisse. alors la solution elle passe aussi par redonner une place d'enfantqs et non plus d'otage) auprès des parents, même si les parents vivent chacun de leurs côtés. cela implique accepter leurs choix et accepter aussi qu'ils en changent (ce faisant ils sont quelque part dans l'imitation et la reproduction du modèle famillialle qui fait que le parents sont passé du choix être bien ensemble à celui de on se fait la guerre) car se sont des ados et que LEURS DEVENIRS sont incertain (qui sait quad il est ado ce que la vie va lui offrir et quel adulte il va devenir) incertitude renforcèe par cet enjeu dont il font l'objet suite à la séparation.
    pourquoi faut-il que quand L'HOMME et la FEMME se déchirent, il faut absolument que le PÊRE et la MÊRE se déchirent aussi

    voila mon opinion et j'attend votre réaction
    excusez moi d'avoir été aussi long, mais le problème est complexe et ancien
    avatar
    liliane
    Nouveau
    Nouveau

    Féminin Nombre de messages : 5
    Localisation : pas de calais
    Emploi : en recherche
    Humeur : /
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 01/01/2009

    normal Re: notre histoire

    Message par liliane le Ven 9 Jan 2009 - 8:46

    Voilà ma réaction, je n'ai pas réussi à vous faire un texte sans donner trop de détails, la situation est tellement compliquée.

    DEsolé j'ai effacé pratiquement toute la discution car il y avait trop de detail.

    Pensez vous que le placement serait un bonne solution ?


    Dernière édition par liliane le Ven 27 Mar 2009 - 11:34, édité 1 fois
    avatar
    Arnaud
    Membre très actif
    Membre très actif

    Masculin Nombre de messages : 302
    Age : 44
    Localisation : Castres 81
    Emploi : educ
    Humeur : rocanrol bordel (the dead weather)
    Réputation : 8
    Date d'inscription : 21/08/2008

    normal Re: notre histoire

    Message par Arnaud le Ven 9 Jan 2009 - 9:41

    Bonjour liliane,
    Le placement est une solution de mise à l'écart du conflit et des questions de loyauté. Une mesure de placement sera prise par le juge des enfant que s'il estime qu'ils sont en danger (physique ou psychologique). Il n'est pas lieu de savoir si le placement est bon ou pas, il faut savoir si une autre solution est envisageable ou non. Si aucune autre n'est en effet possible, alors le placement doit être pensé.
    L'educ que vous rencontrez, ne bosse pas seul : il y a tout une équipe derrière lui pour échaffauder des piste de travail. Dans tous les cas, c'est le magistrat qui prendra la décision. Il faut donc être accompagné par un avocat et surtout il faut que les parents donnent leurs avis.
    Dans tous les cas, votre mari ne doit pas baisser les bras et, si c'est possible, laisser sa porte ouverte.
    avatar
    mickeydu86
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1838
    Age : 62
    Localisation : nouaillé maupertuis dans la vienne
    Emploi : chômeur spécialisée
    Humeur : adieu l'été, bonjour l'hiver. fait bon rester sous la couette quand on est en dehors du "RYTHME"
    Réputation : 90
    Date d'inscription : 22/10/2008

    normal Re: notre histoire

    Message par mickeydu86 le Ven 9 Jan 2009 - 23:33

    Merci beaucoup pour toutes ces explications
    Il est difficile d'aborder une histoire aussi complexe et longue au travers de nos échages,
    une chose est sure, seul l'apaisement du conflit permettra à chacune des 3 parties (la maman, le papa (et sa nouvelle famille), les enfants) de guérir les blessures et d'envisager un avenir plus serein. c'est cette envie d'apaisement qui devrait-être votre moteur à tous et qui devrait vous donner la force d'avancer vers des jours meilleurs.
    Arnaud a bien résumé la question du placement, il a juste omis de dire que les enfants ont eux aussi leur mot à dire. si pour eux, la mise à l'écart d'un conflit destructeur peut-être envisageable pour se reconstruire, il faut que cela soit eux qui demandent à rencontrer le JE et qui lui formulent leurs demande.
    A travers ce que vous décrivez, les jumeaux semblent très solidaires.
    les difficultés de santé que vous décrivez (jusqu'à l'opération du cour, lieu symbolique des sentiments ) sont peut-être liés à leur mal-être et un moyen de l'exprimer.
    si le placement à pour conséquence de jeter de l'huile sur le feu et amener chacun des parents à le reprocher à l'autre, alors ce n'est pas une bonne solution. d'autant plus que les enfants le vivront mal et se sentiront coupable , sauf si la demande vient deux et qu'elle à pour but de les protéger des conséquences du conflit. dans ce cas, on peut penser que le conflit se rédurait à sa dimension première, (l'homme et la femmme,) puisque la garde des enfants ne serait plus l'enjeu princuipal. et dans ce cas, il est plus facile pour chacune des 2 parties de faire des concessions et d'aller vers l'apaisement.
    c'est hélas un modèle théorique
    je vous souhaite donc beaucoup de courage pour mener cett histoire douloureuse vers son terme.
    avatar
    liliane
    Nouveau
    Nouveau

    Féminin Nombre de messages : 5
    Localisation : pas de calais
    Emploi : en recherche
    Humeur : /
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 01/01/2009

    normal Re: notre histoire

    Message par liliane le Lun 19 Jan 2009 - 14:33

    Merci pour vos réponses.

    De toute façon le placement serait fait pour éloigné les enfants du conflit.

    Les enfants ont déjà demandé à voir le JE et sont restés seul avec lui.
    L'un des enfant a dit que le JE leur reprochait d'empêcher à leur mère de refaire sa vie et qu'il n'aurait pas du parler devant ses parents qu'il voulait partir de chez sa mère.
    Pour son cœur, mon mari n'est pas informé par la mère de ce qui pourrait se passer si il ne prend pas son traitement, on sait que le traitement le preparait à l'operation qui sera surement retardée du fait qu'il ne prend pas son traitement.
    pour la scoliose de son autre fils, c'est l'enfant lui meme qui en a parlé à l'educ, qui a du demandé à la mere de faire une radio.
    nous sommes très inquiet et redoutons qu'encore le juge laisse la situation tel quel, alors que l'aemo est là normalement aussi quand il y a dangers sur la santé.

    Pour l'instant nous ne savons pas pourquoi il y a ce rapport intermédiaire et si cela va donner lieu à une audience, on attend des nouvelles de l'educ.


    Dernière édition par liliane le Ven 27 Mar 2009 - 11:37, édité 1 fois
    avatar
    mickeydu86
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1838
    Age : 62
    Localisation : nouaillé maupertuis dans la vienne
    Emploi : chômeur spécialisée
    Humeur : adieu l'été, bonjour l'hiver. fait bon rester sous la couette quand on est en dehors du "RYTHME"
    Réputation : 90
    Date d'inscription : 22/10/2008

    normal Re: notre histoire

    Message par mickeydu86 le Mar 20 Jan 2009 - 15:31

    Bonjour LILIANE

    je comprend votre inquiétude, voir votre angoisse quan à l'état de santé des enfants.
    Je ne sais pas trop quoi dire, mais je m'interroge:" si les adultes ont des raisons de se détester au poin de ce faire la guerre, qu'est-ce qui peut amener une MAMAN à ne plus aimer et protéger ses enfants? quel sont ses intérêts à ne pas prendre en compte la santé de ses enfnats et ce faisant leur montrer qu'il sont importants pour elle, que leur bien-être aussi est important . Il n'y a qu'elle qui puisse répondre, mais je suis persuadée qu'elle n'en est pas là! qu'elle aime ses enfants et qu'elle n'a pas envie qu'ils souffrent et qu'ils en meurent!
    quoi qu'il en soit si pour vous la situation saniataire est telle que la santé physique et morale des enfants est en danger, vous pouvez écrire au directeur de la DASS et lui demander d'intervenir. sur le plan départementale, il est le responsable de la sécurité morale est physique de la jeunesse

    Contenu sponsorisé

    normal Re: notre histoire

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 23 Fév 2018 - 0:20