Forum des éducateurs spécialisés

Bienvenue à tous
Forum des éducateurs spécialisés

Forum pour l'éducateur spécialisé (Handicap, Rue, Adolescent, Maladie mentale, Exclusion, secteur médico-social, pédagogie, projet individualisé)


    est-ce normal ?

    Partagez
    avatar
    bleusaphir
    Nouveau
    Nouveau

    Féminin Nombre de messages : 2
    Localisation : belfort
    Emploi : sans
    Humeur : /
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 28/04/2009

    normal est-ce normal ?

    Message par bleusaphir le Mar 28 Avr 2009 - 8:12

    Wink Bonjour, Une mesure aemo judiciaire a été mise en place et prendra fin à la fin mai 2009 pour absentéisme de mon fils, suite au décès de son père. Dans un 1er temps,je me suis opposée à la décision de l'éducatrice nommée qui voulait faire interner mon fils en milieu psychiatrique faute de solutions. Dieu merci, mon fils a repris une scolarité quasi normale (solution que j'aiprise et mise en place), en dehors du faît qu'elle a voulu le montrer à un médecin généraliste pourle mettre sous anti-dépresseur, chose à laquelle je me suis opposée (il bénéficie d'un suivi psychologique "gagnant", toutes les demandes que je fais pour soit un logement (blocage dossier hlm, fsl...), des aides financières pour pallier le retard scolaire (j'ai dû les faire moi-même sur le net), en dehors du faît qu'elle manifeste un mépris pour les douleurs que nous avons encaissées l'enfant et moi ("vous n'êtes pas la seule à avoir souffert" dixit l'éducatrice..) etc... j'apprends qu'elle est allée fouiller dans mon passé. Notre opposition est visible aux yeux de son supérieur (qui la couvre) et des autres collaborateurs qui s'occupent de mon fils, personne ne bouge et j'en fais les frais. Malgré tous mes efforts pour revenir à une situation saine, je crains de me retrouver "en arrière". Que faire ?
    avatar
    Darkzapatiste
    Membre d'Honneur
    Membre d'Honneur

    Masculin Nombre de messages : 782
    Age : 36
    Localisation : 59
    Emploi : eduk spé
    Humeur : Le métaphysicien de l'écriture rentre en action, hit sur hit je décapite l'élite!
    Réputation : 13
    Date d'inscription : 12/06/2008

    normal Re: est-ce normal ?

    Message par Darkzapatiste le Mer 29 Avr 2009 - 7:21

    Bonjour bleusaphir, puis-je connaitre l'age de votre fils, avant d'échanger plus librement. Il est certain que beaucoup de famille sont perdues dans les méandres des services sociaux, pourriez vous me décrire davantage l'action éducative en milieu ouverte : de quoi se constituée t-elle concrétement (mis à part la demande de l'éducatrice pour une prescription d'antidépresseur Crying or Very sad) Un sessad intervient-il dans cette AEMO pour aider votre enfant dans sa scolarité?


    _________________
    "L'Etat est le plus foid des montres froids, il ment froidement et le mensonge qui rampe de sa bouche est : Moi l'Etat je suis le peuple!" F.Nietzsche
    avatar
    bleusaphir
    Nouveau
    Nouveau

    Féminin Nombre de messages : 2
    Localisation : belfort
    Emploi : sans
    Humeur : /
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 28/04/2009

    normal re

    Message par bleusaphir le Mer 29 Avr 2009 - 13:12

    Bonjour et merci de m'avoir répondu ! Mon fils va avoir 15 ans. Suite au décès de son papa en sept. 2004 , l'absentéisme scolaire s'est mis en place, il est "entré" en deuil. Il était alors en CM2. Le problème de l'absentéisme "s'aggravant", j'ai fait une demande d' IOE, puis accepté une mesure AEMO. Comme l'environnement proche ne convenait plus, nous avons déménagé sur B. où a pu se mettre enfin un indispensable suivi psy. La MDPH locale a officialisé une phobie scolaire/sociale. L'éducatrice a dirigé mon fils vers un hopital de jour (2 x semaine). C'est tout. De mon côté, j''ai mis en place des cours de maths, français avec l'aide de bénévoles pour qu'il ait un minimum de culture. Je veux dire : je savais qu'il faudrait procéder par étapes, écouter les peurs mais aussi les désirs de l'enfant : redevenir comme les autres. La psychiatrie, non, de la patience/attention/écoute, oui. L"éducatrice n'écoute pas ni la mère, ni l'enfant. Pour moi et sa psychologue, c'était "programmé", mais c'est l'enfant qui détient le "temps". Pour le retour au collège, il me semblait évident qu'il fallait penser "avant" au problème du retard scolaire accumulé, pour le jour J, sinon ça aurait pu devenir un motif de "je n'y vais pas, je suis de nouveau trop en décalage", et pour cause !. Dès que mon fils s'est décidé, j'ai trouvé un prof. de maths à la retraite qui lui dispense des cours, pour un coût minime mais pas dans mes moyens (rmi). Nous avons maintenant à la fin de la mesure, résultat, j'ai fait tt le boulot et l'éducatrice, ben rien. Alors "j'ai mis la charrue avant les boeufs, je mets les gens devant le faît accompli,etc". Le non-dialogue entre l'éducatrice et moi + l'enfant (qui la redoutait et maintenant la rejette) n'a fait que s'accumuler. Maintenant, comme il n'y a rien du côté de l'éducatrice à mettre dans son rapport, les cadavres ressortent ! Le même faît s'est produit l'année dernière avec la même éduc. Je me sens entravée (et mon enfant aussi) dans notre progression. Je ne sais pas ce que c'est que SESSAD. En gros, voilà le topo
    avatar
    mickeydu86
    Modérateur
    Modérateur

    Masculin Nombre de messages : 1838
    Age : 62
    Localisation : nouaillé maupertuis dans la vienne
    Emploi : chômeur spécialisée
    Humeur : adieu l'été, bonjour l'hiver. fait bon rester sous la couette quand on est en dehors du "RYTHME"
    Réputation : 90
    Date d'inscription : 22/10/2008

    normal Re: est-ce normal ?

    Message par mickeydu86 le Mer 29 Avr 2009 - 18:28

    bonsoir bleusaphir
    ce qui ressort de votre histoire, c'est l'impossibilité de communiquer avec l'éductrice AEMO et votre souffrance devant cette situation et ses conséquennces pour vous et votre fils.
    l'éductrice AEMO, n'est ni toute puissante, ni seule. elle appartient à une équipe avec un chef de service et un directeur. il me paraît indispensable de passer par eux, même si vous avez le sentiment qu'il la soutienne, et ce d'autant plus que la législation insiste sur le fait que la mesure doit s'exercer en collaboration et avec l'accord de la famille
    par ailleurs, l'aemo est une mesure judiciare de protection prononcée par le juge des enfants. vous avez le droit de vous ouvrir de vos difficultés et de celle del'enfant avec lui. il y a aussi une équipe de soins qui vous accompagne. quel est son positionnement. comment travaille t-elle avec le service AEMO et le juge des enfants.
    vous pouvez aussi prendre contact avec votre assistante sociale
    pour finir la meusre étant financée par le conseil général dans le cdre de l'ASE, vous pouvez aussi à demander à rencontrer soit le président du conseil général, soit le directeur de la DASS
    voila en espérant que ces démarches vous permettent de vous sentir un peu moins seule dans cette situation douloureuse et en espérant aussi qu'elles débouchent sur des choses concrètes et satisfaisante pour vous et votre fils.
    bon courage

    Contenu sponsorisé

    normal Re: est-ce normal ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 28 Mai 2018 - 7:59